Atlas des paysages du Morbihan

Accueil > PORTRAIT DES PAYSAGES DU MORBIHAN > Reliefs des Landes de Lanvaux > Les monts de Lanvaux

Les monts de Lanvaux

Une longue crête boisée entre deux sillons rectilignes

Cette unité appartient à l’ensemble de paysages des reliefs des Landes de Lanvaux


    Plan :
JPEG - 1.9 Mo
Carte de l’unité de paysage des monts de Lanvaux

 Description

Les monts de Lanvaux, armature de l’ensemble des reliefs des Landes de Lanvaux, forment une crête unique qui s’étire tout en longueur, de la campagne de Languidic (à l’ouest) jusqu’à la vallée de la Vilaine (à l’est). Elle est nettement délimitée au nord par le sillon du Tarun et de la Claye et au sud par le sillon du Loc’h et de l’Arz.

Le relief de la crête est dissymétrique : environ 150 m à l’ouest au Bois de Botségalo contre environ 80 m à l’est à Saint-Gravé. C’est l’unité de ensemble la plus fortement boisée, notamment en conifères. Présents sur toute la longueur de la crête, ils ont succédé aux anciennes landes aujourd’hui presque disparues.

JPEG - 89 ko
Coupe de Grand-Champ à Locminé
Des boisements importants occupent les hauteurs des monts de Lanvaux. Ils sont une caractéristique majeure des ambiances ressenties et participent à leur "profondeur".

les rebords des deux versants, nord et sud, sont habités alors que les parties centrales, plus hautes, sont davantage dédiées aux boisements.
Le relief est très sensible quand on s’en approche par les route (RN 166 de Ploërmel à Vannes) qui le franchissent. L’unité toute entière procure alors la sensation d’un seuil dont le passage est caractérisé par des séquences routières enfouies dans les boisements.

JPEG - 1.8 Mo
La forêt de Floranges, Camor
Les usages multiples de la forêt sombre et profonde de Floranges : promenade à pied ou à vélo, cueillette et découverte du patrimoine mégalithique du néolithique.

Au cœur des reliefs des Landes de Lanvaux, c’est un paysage cloisonné, aux ambiances très intimes et caractérisé par des ouvertures de pâtures, des clairières qui apportent la lumière au centre d’un horizon boisé sombre omniprésent.

JPEG - 481 ko
Verger traditionnel entre Molac et le Cours
Un verger confiné dans une "chambre" pâturée forme un motif d’articulation avec les lisières forestières et une ambiance rurale appréciable au cours d’une promenade.
JPEG - 643 ko
Effets de bocage entre Molac et Le Cours
Succession de plans de végétation et de prairie, horizon boisé des reliefs.

Les ouvertures sont d’une grande valeur dans ce paysage, auxquelles s’ajoutent parfois des fragments de bocage qui leur donnent la profondeur manquante, grâce aux beaux alignements de chênes qui créent des plans successifs, des ouvertures cadrées, des tableaux de paysage, et à l’existence de dégagements visuels depuis les hauteurs (comme à Moustoirac).

JPEG - 473.8 ko
Alignement de Cornevec, forêt de Floranges, Camor
L’alignement d’une longueur de 200 m est dégradé, et la plupart des menhirs sont couchés, dissimulés dans la végétation.
JPEG - 313.3 ko
Château de Tredion
JPEG - 152.9 ko
La vallée du Loc’h à Neherlann depuis la route départementale 17
Une structure de vallée bocagère cadrée par l’horizon des crêtes boisées. Le réseau bocager est partiel en fond de vallée et les effets de landes, parfois en crête, donnent une couleur de plus au paysage.

 Enjeux

Conforter les positions des villages en rebord de crête
- Valoriser la structure paysagère dans son enchaînement avec les sillons : crête boisée – village – versant – fond de vallée dégagé
- Valoriser la structure urbaine de "clairière habitée" en respectant les enchaînements : forêt – cultures – jardins – habitations, et les parcours entre les motifs.

Valoriser et préserver les ouvertures
- Maintenir les "chambres de pâtures" identifiées en évitant les éléments végétaux s’interposant près des routes, les chemins et les rivières
- Retrouver si possible les landes qui donnent son nom à l’ensemble, la variété et la typicité aux paysages, par exemple en proposant des associations pastorales qui permettraient d’en retrouver les usages. (étrépage, écobuage).


| Plan du site |